Faire les bons choix d’orientation dès la seconde avec la réforme du bac : le coaching au service des lycéens pour savoir quelles spécialités choisir

La réforme du bac, dont la nouvelle version aura lieu en juin 2021, fait disparaître les notions de filière. Terminées les sections L, ES, S…, les lycéens préparent dorénavant un parcours d’orientation en fonction de leurs goûts et de leurs ambitions pour l’avenir. Grâce à des choix de spécialités à effectuer dès la seconde, ils vont positionner leurs préférences et pouvoir véritablement assumer ces grands thèmes d’apprentissage jusqu’au bac. Au passage, il faudra abandonner certaines matières.

Comme l’explique Violaine Bigot, membre du bureau de l’APEL nationale : “Il est très important en seconde de choisir des spécialités qui conviennent pleinement au jeune, en lien avec ses goûts et ses talents”. Encore faut-il, pour se poser ces nouvelles questions fondamentales sur son orientation dès la seconde, bien se connaître ! 

Choisir ce que l’on va étudier, mais aussi ce que l’on va abandonner

Se diriger vers ses appétences naturelles, tout en se projetant doucement vers des envies de métier et pistes d’études supérieures, c’est un enjeu de taille pour un lycéen de 15 ou 16 ans. Bien souvent, l’adolescent va hésiter entre plusieurs idées, être partagé entre les conseils de ses parents et ses propres envies, aimer des matières qui n’ont rien à voir entre elles, douter de ce qu’il convient d’abandonner, avoir peur de regretter ses décisions et ainsi se sentir un peu “coincé” pour choisir sereinement les 3 spécialités à positionner dès le mois de mars de la classe de seconde.

Parfois même, certains, dont les résultats sont assez linéaires dans toutes les matières, ne savent pas définir ce qu’ils aiment vraiment. Alors, comment y voir plus clair et faire des choix sereins ?

Se faire accompagner par un coach scolaire : une démarche proactive et efficace

On sait que la qualité d’une orientation se mesure à la positivité qui est mise en œuvre pour la définir. En 8 à 10 séances, le coach accompagne le lycéen dans ce qui devient pour lui un projet réjouissant. Il l’aide à trouver la confiance et l’élan nécessaires à ses premiers grands choix de vie. 

Le coaching scolaire et d’orientation aide à l’adolescent à définir une véritable “carte d’identité scolaire” en apprenant à bien se connaître, à identifier ses forces, ses talents, ses valeurs, ses besoins, ses motivations et en comprenant son mode d’apprentissage. En résumé : il va pouvoir définir et structurer son autoportrait détaillé d’individu, d’élève et de futur étudiant. Grâce à ce travail de coaching, il va constituer son socle personnel de ressources, existantes et en devenir. Il va aussi explorer des axes métiers avec l’aide de son coach et réaliser si nécessaire des recherches personnelles entre deux séances. Soudain, son horizon (et celui de ses parents) s’éclaircit, la ligne d’orientation se dessine clairement, les décisions se prennent en toute connaissance de cause dans la fluidité, la projection vers l’avenir devient facile et la motivation qui en découle est au rendez-vous.

Le coaching n’influence pas, il rend autonome : la démarche est donc pérenne. En devenant acteur responsable de son orientation, l’adolescent peut cheminer bien plus sereinement vers son bac, avec tous les atouts en mains pour bien le passer. Il sera capable de mobiliser en lui des points d’appui et réutiliser des outils qui lui seront utiles toute sa scolarité.

IMALAÏA accompagne les adolescents entre Octobre et Mars de l’année scolaire de seconde sur ces thématiques d’orientation nouvelles et spécifiques : il est donc encore temps de nous rencontrer pour permettre à votre enfant d’y voir rapidement plus clair.

Estelle Allègre, IMALAÏA – Coach professionnelle, Coach scolaire et d’orientation, Coach d’adolescents. Séances individuelles à Lyon 6ème et en visio.

Demande d’infos : 07.56.99.83.13 et imalaiacoaching@protonmail.com

IMALAÏA calling

L’être humain a cette capacité formidable à se limiter sans cesse, se trouver toujours “pas assez ceci” ou “trop cela”, douter de lui et de ses capacités, s’interdire de voir plus grand pour lui-même car “on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie”, subir des relations ou des situations qui ne lui conviennent pas et au sein desquelles il n’arrive pas à poser ses limites, s’enfermer dans des fonctionnements réflexes qui font de son quotidien un ronronnement répétitif, se projeter sur le verre à moitié vide et toujours penser qu’il lui manque quelque chose pour être heureux ou serein, ne pas se connaître si bien que ça et n’utiliser que la surface de lui-même, s’imaginer que les autres et le monde fonctionnent toujours d’une manière pénalisante pour lui, oublier de se placer au centre de sa vie et fuir tout ce qui l’oblige à se mettre lui-même en priorité. 

Je pourrais continuer comme ça longtemps…

La très bonne nouvelle, c’est que cet être humain a surtout une encore plus grande capacité à se transformer pour atteindre son potentiel XXXL : rien ne lui est impossible, aucun changement ne lui fait peur, chacune de ses relations est nourrissante et paisible, sa vie suit le cours de ce qu’il est profondément, ses décisions l’emmènent facilement vers la vie qu’il a toujours voulu et qui lui correspond pleinement, son élan quotidien est un moteur pour lui-même et les autres, il fait des choix qu’il n’aurait jamais pensé pouvoir s’autoriser, il se connaît et honore ses valeurs, il a conscience de tous ses talents, il assume enfin d’être la version la plus grande et épanouie de lui-même. Il est tout cela car il l’a décidé !

Chaque personne qui choisit cette transformation pour elle-même, qu’elle ait 15 ou 75 ans, doit pouvoir se sentir soutenue et encouragée dans sa démarche. C’est la mission d’un coach. Une grande responsabilité à endosser avec beaucoup d’humilité. Aujourd’hui ce n’est pas simplement devenu mon métier, “coach” c’est ce que je suis. Je crois en ma capacité à être cette personne qui guide mais n’impose pas, qui marche à côté mais certainement pas devant, qui écoute avec le coeur puis encourage vers l’action, qui soutient mais amène vers la pleine autonomie, qui entend les hésitations mais transmet invariablement l’énergie positive, qui comprend très bien les pièges que nous propose la vie mais apporte des outils pour les déjouer. 

J’ai moi-même beaucoup cheminé pour pouvoir m’accueillir comme étant “cela” et assumer de le verbaliser, m’offrir cette chance de vivre pleinement cette ouverture, décider de m’engager pour un monde meilleur en aidant des enfants, des hommes et des femmes à se réconcilier avec eux-mêmes, à vivre sereinement toutes les transitions qui jalonnent leur vie.

Dorénavant je vous accompagne dans tout changement vers la plus grande version de vous-même que vous aurez décidé d’aller chercher. 

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer